Mais Jacques Bouveresse62 avance que, en s’appuyant (notamment) sur la critique du « déterminisme scientifique » élaborée par Karl Popper, les théories freudiennes supposées détenir une valeur explicative, ne pourraient en réalité fournir les causes aussi strictes impliquées par l’affirmation d’un déterminisme psychique absolu et aprioriste (prima faciae), et, encore moins, donner lieu à de quelconques prédictions sur le psychisme humain, puisque la capacité revendiquée par Freud de fournir les causes d’un phénomène implique logiquement celle de pouvoir les prédire.

Les propres affirmations du Freud, paraissent s'accorder avec les critiques de Borch-Jacobsen et Shamdasani dans « Le dossier Freud enquête sur l'histoire de la psychanalyse », page 334–335, où, après avoir décrit les « mensonges », les « assertions trompeuses », les « équivoques stylistiques » et les « silences intéressés », les auteurs soutiennent que : « […] Freud n'est plus un témoin fiable. Ou plutôt, il n'est qu'un témoin parmi d'autres, particulièrement douteux et partial étant donné les multiples bénéfices théoriques, pratiques, économiques et institutionnels qu'il retire de ses témoignages », et surtout qu'il n'aurait bâti qu'une « science privée » et « légendaire », en dehors de tout contrôle indépendant, donc selon une démarche diamétralement opposée à la vraie science.
Cependant, et malgré les critiques qui ont été faites à Freud sur son déterminisme, et sa croyance en la numérologie (bien illustrée dans le fait que les nombres isolés sont pour lui « les meilleurs exemples » du déterminisme psychique absolu), on trouve une persistance de telles croyances encore aujourd'hui chez certains psychanalystes. Voir par exemple le projet de ces deux psychanalystes voulant démontrer que « l'inconscient peut calculer la date de naissance », ici [2], en voici également, l'hypothèse centrale :

Puisque vous ne savez pas quel type d'énergies spirituelles avec lesquelles vous travaillez, vous pouvez vous protéger avant et après vous allez sur votre enquête paranormale. Cela peut être sous forme d'une méditation de protection, où vous vous entourez d'énergie positive et de créer un mur de protection entre vous et les autres sources d'énergie. Certaines personnes aiment à se connecter avec les anges et leur demander leur protection quand ils travaillent avec le monde spirituel. Donc, si vous croyez en entités angéliques vous pouvez faire appel à un, comme l'archange Michel, qui peut vous aider à vous débarrasser des énergies négatives autour de vous.
En France, le rapport de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale sur l'évaluation des psychothérapies, demandé par les fédérations des usagers, suscita de très vives réactions d'indignation de la part des milieux favorables à la psychanalyse. En effet, ce rapport apporte la preuve d'une supériorité des thérapies cognitivo-comportementales (TCC), dans la majorité des troubles mentaux, par rapport aux thérapies d'inspiration psychodynamique. Ce rapport fut retiré du site du Ministère de la Santé Publique. Il reste accessible sur le site de l'INSERM95.

Pour savoir qu’un marabout est efficace, prenez la peine de vérifier les avis des anciens clients sur ses prestations antérieures. Ces marabouts sont donc classés suivant les feedbacks laissés par les clients, ce qui vous permet à première vue de vous rendre compte de l’efficacité de l’un par rapport aux autres. Il est vrai qu’il existe beaucoup d’arnaque dans le domaine, c’est pourquoi c’est toujours mieux de se fier aux plateformes disponibles, que de se livrer aux personnes qui viennent de façon individuelle proposer leurs services.


Ce livre n’hésite pas à prendre à rebrousse-poil les grandes tendances qui dominent les recherches […]. Je vise les approches dites « naturalistes » en psychiatrie [la psychopathologie cognitive en est le cas central, qui fonde les maladies mentales dans des dysfonctionnements du cerveau des individus] et les approches dites « constructionnistes » [qui se résument en pratique à une théorie du contrôle social via la médicalisation des troubles mentaux, y compris dans ce qu’ils ont de plus subjectif]. Comment ce livre entend s’extraire de ce faux débat, et pourquoi il le juge faux et égarant, c’est ce qu’on va découvrir (Castel 2009, p. 8-9).

Une classe de baccalauréat professionnel commerce de l'institution Robin à Vienne (Isère) et deux enseignantes de l'école (arts appliqués et français) ont souhaité participer à ce projet en réalisant ces clips pour dénoncer la stigmatisation que subissent les personnes avec un handicap psychique. Cette campagne vidéo a été entièrement écrite, tournée et réalisée par les jeunes lycéens aidés d'une équipe de professionnels de l'image. Ils feront l'objet d'exposition dans plusieurs lieux, de Vienne et Pont-Evêque (Isère), notamment au restaurant Le Comptoir des Criques le 29 mars 2018. Ces clips seront également projetés en préambule du cinéma-débat, le jeudi 22 mars 2018, au cinéma l'Amphi de Vienne et à la médiathèque Le Trente (du 15 au 31 mars).
Ce projet ambitieux a déjà été réalisé avec succès au Luxembourg en 1999, 2006, 2010 et 2014 auprès des jeunes âgés de de 11 à 18 ans dans l’enseignement fondamental et secondaire. La collecte des données est réalisée à l’aide d’un questionnaire anonyme, standardisé et validé au niveau international et national; ceci permet d'obtenir un degré élevé de comparabilité entre les pays participants. Les données recueillies dans ce cadre constituent une base de données riche permettant des études et analyses sur la situation démographique et personnelle des jeunes, leur santé et leur bien-être (santé physique et psychosociale), leurs modes de vie et environnement (consommation de tabac, d’alcool, de drogues, activité physique, alimentation, sexualité, ami(e)s, loisirs, famille, aspects de santé liés à l’école…), ainsi que sur leurs évolutions dans le temps.
Jean Laplanche, philosophe et psychanalyste, pense que Freud était « poppérien avant la lettre » (sachant que les plus célèbres critiques épistémologiques sur la scientificité de la psychanalyse, proviennent du philosophe des sciences autrichien Karl Popper et de Ludwig Wittgenstein), considérant que Freud a écrit un article intitulé « Une conception de la paranoïa contredisant la théorie psychanalytique de cette maladie ». Le philosophe des sciences Adolf Grünbaum, lequel contestait justement à Popper le fait que la psychanalyse ne serait pas scientifique en raison de son irréfutabilité, mais qui invalidait sa scientificité pour des raisons qualifiées d'inductivistes, a choisi, lui aussi cet exemple, dans son livre Les Fondements de la psychanalyse, pour démontrer la réfutabilité de la psychanalyse. Laplanche juge que cet écrit freudien qui constitue une « description d’un cas négatif est typiquement poppérienne. Même si cette description d’un cas négatif aboutit au fait que ce cas n’est pas aussi négatif que cela, parce que Freud évidemment n’aimait pas beaucoup trouver des cas vraiment négatifs… » Laplanche écrit que Freud ne réfutait pas les autres conceptions que la sienne, lui reprochant son manque de tolérance. Mais cette opinion démarque la démarche freudienne de toute ressemblance avec une démarche « poppérienne » dans la mesure où Popper exigeait que tout scientifique se doit de reprendre les travaux de ses prédécesseurs pour tenter d’y apporter des corroborations (ou des réfutations) en concertation avec eux. Il pense que « Freud était un scientiste relativement dur » (ce reproche de scientisme fut également formulé par Paul Ricœur, théoricien de l'herméneutique)36.
Your horoscope is the mirror to your life’s past, present and future. It helps decipher challenges, unlock opportunities and unravel mysteries that is blocking your way to success and peace. These horoscopes prepared by India’s finest and learned Astrologers ensures honest all-round guidance on a daily, weekly, monthly and yearly basis. Know your Horoscope to be aware of the cosmic alignments in store for you.
×