Dans cette précédente citation, on remarque, une fois encore, comment Freud exclu de la « vie psychique », toute possibilité d'arbitraire (c'est-à-dire, pour lui, de quelque chose de soumis au contrôle du libre-arbitre, donc de la conscience), et de fortuit, (c'est-à-dire, le hasard). Mais en excluant de façon aussi explicite (et répétée dans son œuvre) le hasard au niveau d'une causalité inconsciente, Freud exclu aussi, logiquement, toute erreur de calcul que puisse faire l'inconscient, dans les déterminations qu'il imposerait à la « vie psychique ». Et ceci implique à son tour, qu'il soit également exclu tout comportement, tout fait, toute imprécision, aussi infinitésimaux soient-ils, dans ce qui pourrait constituer les déterminants de cette « vie psychique ». Ce sont de telles implications logiques, issues en droite ligne du déterminisme prôné par Sigmund Freud, qui en font un déterminisme plus laplacien encore que ne le fut celui de Laplace lui-même. Cette version du déterminisme, est entièrement réfutée par Karl Popper.
La première est « la peur de la perte » des structures existantes (en relation avec l’anxiété dépressive), la seconde « la peur d’être attaqué » (anxiété paranoïde) dans la nouvelle situation de formation productrice d’insécurité. On retrouve ici la proximité avec Melanie Klein et Bion. Le rôle du « coordinateur » consiste alors à aider le groupe à penser « en abordant l’obstacle épistémologique constitué par les anxiétés de base » (Pichon-Rivière, 2004, p. 29), la tâche centrale étant d’élaborer ces deux anxiétés.

En France, le rapport de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale sur l'évaluation des psychothérapies, demandé par les fédérations des usagers, suscita de très vives réactions d'indignation de la part des milieux favorables à la psychanalyse. En effet, ce rapport apporte la preuve d'une supériorité des thérapies cognitivo-comportementales (TCC), dans la majorité des troubles mentaux, par rapport aux thérapies d'inspiration psychodynamique. Ce rapport fut retiré du site du Ministère de la Santé Publique. Il reste accessible sur le site de l'INSERM95.

« C'est une chose digne de réflexion, une chose utile et nécessaire pour la logique et la métaphysique, d'observer en soi les différents actes de la faculté représentative, lorsqu'on les provoque. Mais vouloir s'épiloguer, prétendre connaître la manière dont ces actes surgissent d'eux-mêmes dans l'âme sans être suscités (…), c'est un renversement de l'ordre naturel dans la faculté de connaître (…) c'est déjà ou une maladie de l'esprit (…), ou un acheminement à la folie88. »
Live services cost £1.50 per min. These calls may be subject to the addition of your telephone company’s network access charge. Calls paid by debit/credit card cost £1.50 per min. Live Text cost £1.50 each plus your standard network rate and you will receive a maximum of 2 messages back. *The 29p per minute offer is only available to new customers paying by credit/debit card. A new customer is defined as a new customer of Stream Live Ltd or any associated partner such as Express Newspapers. The offer is not available on calls paid on your phone bill. Your first ten minutes will be billed at 29p per minute thereafter you will pay the standard rate of £1.50 per minute. To opt out from receiving marketing material please contact 0800 0673 330. Callers must be 18 or over to use this service and have the bill payer’s permission. For entertainment purposes only. All calls are recorded. Phone-Paid Services Authority regulated. SP: Stream Live Ltd, SE1 1JA, 0800 0673 330.
×